AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

En soutien au groupe Facebook "Autisme Haut-Rhin: Appel d'urgence tous ensemble", nous publions sur notre blog des témoignages de parcours afin de soutenir l'action. Il nous en faut un maximum! Envoyez-nous votre témoignage c'est important:Cliquez-ici




Derniers sujets
» bonjour,présentation
Mer 8 Juil - 6:14 par elje

» Sorties ou autres en Juillet
Mer 1 Juil - 19:34 par Christ8

» Psyxhologue propose ses services
Jeu 14 Mai - 16:24 par chri8

» Bonjour à tous!
Jeu 14 Mai - 16:20 par chri8

» Psychologue formée en ABA propose des séances ABA VB à domicile
Ven 7 Nov - 14:28 par Christ8

» Psychologue formée en ABA propose des séances ABA VB à domicile
Ven 7 Nov - 14:28 par Christ8

» Présentation
Jeu 30 Oct - 9:01 par Christ8

» Scolarisation en milieu ordinnaire
Ven 26 Sep - 14:52 par Pourlui

» Accusée Pignard, levez-vous !
Mer 17 Sep - 15:45 par EQDD

 

 

Témoignages

Page d’accueil
Qui sommes-nous?
Rejoignez l'équipe du forum
Nous écrire
Apporter son témoignage
Mettre un avatar
Le blog


 

 

Rejoignez-nous sur


Partagez | 
 

 Les problèmes moteurs liés à l'autisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elodie
Admin
avatar

Messages : 192
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 36
Localisation : Vincennes (94)

MessageSujet: Les problèmes moteurs liés à l'autisme   Jeu 18 Aoû - 21:14

Source: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Des signes tels que l’hypertonie ou l’hypotonie, des anomalies discrètes sur le plan postural, et des problèmes de coordination peuvent déjà être décelés précocement. Les troubles se situent dans le domaine de la motricité globale comme dans celui de la motricité fine et les perturbations touchent à la fois la motricité instrumentale qui permet l’adaptation à l’environnement, et la motricité de relation qui participe à la communication par les gestes et les postures (Rogé, 1991 ; Leary et Hill, 1996). Au niveau de la motricité globale, que le rythme de développe ment ait été affecté au départ ou non, le maintien et les déplacements présentent ensuite des particularités. Les mouvements peuvent être pauvres, ralentis ou différés dans leur exécution avec en particulier des difficultés de démarrage du geste. Les problèmes d’initiative sont également fréquents, l’enfant ne produisant pas un geste dans le contexte où il serait adapté alors qu’il peut très bien le réaliser par ailleurs. Des postures particulières peuvent être observées comme par exemple la tête inclinée sur l’épaule. Dans les
déplacements sont notées des anomalies comme le positionnement des bras en flexion ou en extension, les mouvements d’accompagnement de la marche étant inexistants ou se produisant à contretemps. La marche sur la pointe des pieds qui peut être observée dans le développement normal, subsiste à un stade où elle devrait avoir disparu. Des mouvements stéréotypés peuvent interférer avec le
mouvement et rythmer les déplacements. Quoique fréquente, l’incoordination motrice n’est pas la règle. On enregistre parfois une aisance paradoxale à ce niveau, l’enfant étant alors capable d’adopter des postures à la limite de la rupture d’équilibre, d’escalader des obstacles et de manifester des compétences qui se situent largement au-dessus de son âge. L’hyperactivité ou l’apathie peuvent entraver le fonctionnement. Le niveau d’activité est parfois fluctuant chez un même enfant. Dans le domaine de la motricité fine, les problèmes de
coordination peuvent entraver la manipulation précise des objets. La latéralité
s’établit tardivement. Elle se définit plus souvent à gauche ou reste indéterminée et les deux mains ont du mal à se coordonner dans une activité complémentaire. La négligence d’une main est fréquemment observée. De manière paradoxale, certains sujets sont par contre capables de réaliser des manipulations fines d’une rare précision. Dans ce cas, la dextérité manuelle est généralement mise au
service de comportements répétitifs et dénués de tout caractère fonctionnel.
Au niveau facial, la mobilité est souvent réduite. Les mimiques faciales sont pauvres et peu ajustées au contexte social. On observe ainsi des crispations, des mouvements parasites, des expressions faciales sans rapport apparent avec la situation, ou d’une intensité anormale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://autismeetted.forumgratuit.org
 
Les problèmes moteurs liés à l'autisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Problèmes moteurs ROTAX 912UL
» Les apiculteurs parlent des OGM de leur problèmes face a l'envahisseur...
» Problèmes actuels de politique internationale
» Autisme: Éducatrice disponible pour vous aider!
» Autisme Paca

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autisme et TED On en parle :: Dépistage et diagnostic-
Sauter vers: